FAIRE CONSTRUIRE PAS CHER

Vous souhaitez faire bâtir votre maison mais vous craignez que cette aventure ne tourne au gouffre financier ? Il existe pourtant des moyens simples de réduire le coût de votre projet sans le dénaturer.

Maison Pas Cher vous en dévoile les secrets

Optimisez le financement de votre projet

Pour financer la construction de votre habitation, il est probable que vous devrez recourir à un prêt bancaire. Celui-ci a un coût : en plus des intérêts, vous devrez vous financer l’assurance de prêt, les frais de dossier ainsi que les garanties exigées par la banque. En agissant sur ces frais annexes, vous ferez des économies et réduirez le coût total de votre maison de manière non négligeable, sans toucher au capital emprunté.

1 – Optez pour un prêt aidé

Il existe plusieurs types de financements aidés qui présentent des conditions de prêt avantageuses : si vous y êtes éligible, il serait dommage de ne pas en profiter.

Le Prêt à Taux Zéro, comme son nom l’indique, est un prêt sans intérêt qui peut financer entre 20 et 40% de votre projet. Les plafonds de ressources pour y avoir droit étant assez élevés, la plupart des ménages peuvent en bénéficier.

Le Prêt à l’Accession Sociale offre des frais réduits. Incompatible avec un emprunt classique, il possède les mêmes conditions d’obtention que le PTZ.

Outre ces deux types de prêt, vous êtes peut-être également éligible au Prêt Action Logement, si votre entreprise est redevable de la contribution “effort de construction”. Ce crédit offre un taux maximum de 1% et permet d’emprunter entre 7 000 et 25 000 euros.

Si vous possédez un Compte Épargne Logement, vous pouvez peut-être bénéficier d’un Prêt Épargne Logement intéressant, et bénéficier d’une prime d’état plus ou moins importante.

Enfin, les constructeurs eux-mêmes proposent parfois des prêts avantageux à leurs clients. Maison Pas Cher vous propose même les services d’un courtier interne qui réussit là où la plupart échouent !

2 – Faites vous aider par un professionnel

En recourant à un courtier en crédit, vous bénéficierez de l’assistance d’un professionnel dont le rôle est de vous obtenir les meilleures conditions de prêt et de faire accepter votre dossier par les établissements bancaires. Vous devrez payer ses honoraires de courtage, mais vous n’aurez pas à régler de frais de dossier auprès des banques.

3 – Négociez les frais d’emprunt

Lorsque vous cherchez à emprunter, n’hésitez pas à comparer les offres et à faire jouer la concurrence. Cela vous permettra d’économiser sur les frais annexes de votre futur crédit, notamment les taux d’intérêt. Ces derniers dépendent du “risque” que votre projet représente pour la banque. C’est pourquoi un bon profil, un apport personnel conséquent et une durée d’emprunt plus courte permettent d’en baisser les taux.

En ce qui concerne l’assurance décès-invalidité, vous pouvez réduire son prix de 50% en la souscrivant auprès d’un autre assureur que celui que la banque vous proposera.

Si vous ne passez pas par un courtier, la banque vous demandera de régler des frais de dossier. Sachez qu’ils sont négociables et même annulables, si vous avez un bon profil et que vous faites jouer la concurrence.

Concernant la garantie en cas d’impayé, privilégiez la caution plutôt que l’hypothèque : son montant est inférieur, il n’y a pas de frais de mainlevée et certaines sociétés de caution remboursent jusqu’à 75% de la somme versée à la fin du remboursement.

Enfin, les collectivités locales peuvent vous aider à financer votre projet sous la forme de prêts à taux réduit, de primes ou de subventions.

Optimisez les travaux

La conception de votre future maison, la nature du terrain et le professionnel qui dirigera les travaux sont des facteurs déterminants sur le coût global de votre projet. En faisant les bons choix, vous ferez des économies considérables.

Maison Pas Cher vous propose ainsi des maisons à bâtir à des prix négociés sans équivalent sur le marché.

1 – Faites appel au bon professionnel

Lorsque vous faites construire votre maison, vous avez trois possibilité : vous adresser à un constructeur, à un architecte ou à un maître d’oeuvre. Il est important de bien réfléchir à qui vous allez confier la réalisation de votre projet, car ces professionnels ne sont pas soumis aux mêmes règles.

En signant avec un constructeur, vous bénéficierez du Contrat de Construction de Maison Individuelle, qui offre des garanties avantageuses comme la fixité du prix et des délais de livraison, avec en outre une garantie de livraison.

En traitant avec un architecte ou un maître d’oeuvre, la nature du contrat n’est pas aussi réglementée, vous exposant à des retards de travaux ou des surcoûts liés à des imprévus… Pour éviter que votre projet ne vous coûte bien plus cher que prévu initialement, vous pouvez tenter de négocier pour faire inscrire ces garanties dans le contrat…mais il est quasiment impossible pour un maître d’oeuvre d’offrir les mêmes garanties qu’un constructeur.

N’hésitez pas à faire également jouer la concurrence pour obtenir les meilleurs prix.

2 – Choisissez bien le terrain

Selon ses caractéristiques, le terrain où sera implantée votre habitation peut engendrer des surcoûts pouvant s’avérer très élevés. L’accessibilité du chantier et la stabilité du sol peuvent nécessiter des aménagements coûteux, sans compter les frais éventuels de viabilisation ou de bornage.

Tenez compte de ces paramètres lors de l’achat de votre terrain, et n’hésitez pas à faire faire une étude de sol pour éviter de mauvaises surprises qui engendreront des dépenses supplémentaires souvent non négligeables.

3 – Optimisez la conception de la maison

Avec l’aide du professionnel avec qui vous établirez les plans, optez pour des formes simples et une maison compacte.

En réduisant la surface habitable et les murs, vous réduirez considérablement les coûts des matériaux et de la main d’?uvre. Les maisons d’entrée de gamme possèdent souvent une forme carrée ou rectangulaire et l’espace y est exploité au maximum pour offrir un confort similaire à celui d’une maison plus chère, mais avec une surface moindre.

À surface équivalente, une maison à étage reviendra moins cher qu’une maison de plain-pied, car sa toiture est beaucoup moins importante.

Enfin, en privilégiant un auvent plutôt qu’un garage, vous ferez des économies non négligeables. Discutez-en avec votre professionnel.

 

Vous êtes perdus ? Ne vous en faites pas, Maison Pas Cher a sélectionné ces modèles de maisons en tenant compte de ces optimisations permettant de faire baisser les prix.

Voyez sur le long terme

Le budget total de votre habitation ne se limite pas au coût de sa construction : le chauffage et la taxe foncière sont des frais à prendre en compte dès le début. De plus, en étalant certains travaux, vous pourrez bénéficier d’aides spécifiques intéressantes.

1 – Optez pour une maison bioclimatique

Construire une maison bioclimatique n’engendre pas de coût supplémentaire, et vous permettra de faire des économies sur le long terme.

Il s’agit d’un choix de conception que vous ferez avec l’aide d’un professionnel expérimenté, et qui permettra à votre habitation de tirer parti du climat et de maximiser l’ensoleillement des pièces de vie, afin de réduire au maximum vos factures d’énergie.

2 – Demandez l’exonération de la taxe foncière

Une fois votre maison construite, vous pouvez bénéficier d’une exonération de la taxe foncière pendant deux ans, à condition d’en faire la demande dans les trois mois suivant l’achèvement des travaux.

3 – Reportez certains travaux

Si vous pouvez patienter deux ans avant d’effectuer certains travaux, vous pourrez bénéficier d’aides spécifiques, comme le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, dédié aux travaux d’économie d’énergie.

Celui-ci vous permet de déduire jusqu’à 30% du prix des travaux de rénovation énergétique de votre maison de plus de deux ans.

Vous bénéficierez également d’une TVA réduite à 10% voire 5,5% pour certains travaux d’amélioration de votre logement.

Vous ferez ainsi des économies, tout en étalant les dépenses dans le temps.