LES ÉTAPES DE LA CONSTRUCTION

D’UNE MAISON À PETIT PRIX

Vous projetez de faire construire mais sans vous ruiner ? Voici un récapitulatif des différentes étapes de construction, qui vous permettra d’évaluer et de maîtriser votre budget.

1 – Déterminer votre budget

Avant de commencer à prospecter pour un terrain ou définir les plans de votre future maison, il vous faut connaître votre capacité financière. Il s’agit de la somme que vous pouvez investir dans votre projet, à laquelle vient s’ajouter votre capacité d’emprunt.

2 – Trouver le bon terrain

Le choix du terrain est primordial, car ses caractéristiques auront un impact considérable sur le coût global de votre projet. Privilégiez une parcelle plate, au sol stable et facile d’accès (un point essentiel lors des travaux).

Vérifiez s’il est viabilisé, c’est-à-dire raccordé aux réseaux d’eau, d’électricité et de téléphone, ainsi qu’éventuellement au gaz de ville et à Internet. Dans le cas contraire, le raccordement pourrait vous coûter jusqu’à 15 000 euros.

Si le bornage de la parcelle s’avère nécessaire, sachez que son montant est partagé entre vous et vos voisins.

Pour connaître précisément les caractéristiques du sol et ainsi déterminer, entre autres, le type de fondations nécessaire à votre future maison, il est très recommandé de faire faire une étude de sol. Son coût varie entre 1500 et 3000 euros, mais elle vous assure par la suite contre beaucoup de mauvaises surprises.

comment trouver un terrain pas cher ?

Le saviez vous ?

Votre constructeur Maison Pas Cher vous accompagne dans la démarche complexe de recherche de terrain à vendre, en prenant en compte tous les paramètres à respecter pour une construction de maison réussie.

Notre équipe de professionnels est là pour vous aider à définir les critères les plus importants dans votre choix de terrain constructible, puis à sélectionner le terrain qui vous convient le mieux, au bon endroit, et au prix juste.

N’hésitez pas à commencer à réfléchir à vos critères de sélection : quelle superficie, quel rayon géographique, quels services doivent se trouver à proximité …

Une fois tous ces paramètres réunis avec l’aide de votre conseiller Maison Pas Cher, il pourra vous proposer une sélection de terrains pour faire construire votre maison. Grace à son recensement des différents terrains à vendre dans le département, ainsi qu’à son réseau de partenaires, d’agences immobilières, de notaires, et de particuliers, il trouvera forcément le terrain que vous cherchez !

Lors de l’étape suivante, un conducteur de travaux Maison Pas Cher se rendra avec vous sur le terrain que vous avez choisi pour vérifier la nature des sols et évaluer les précautions à prendre pour favoriser une bonne implantation de votre maison

Votre constructeur Maison Pas Cher vous accompagne dans la démarche complexe de recherche de terrain à vendre, en prenant en compte tous les paramètres à respecter pour une construction de maison réussie.

Notre équipe de professionnels est là pour vous aider à définir les critères les plus importants dans votre choix de terrain constructible, puis à sélectionner le terrain qui vous convient le mieux, au bon endroit, et au prix juste.

N’hésitez pas à commencer à réfléchir à vos critères de sélection : quelle superficie, quel rayon géographique, quels services doivent se trouver à proximité …

Une fois tous ces paramètres réunis avec l’aide de votre conseiller Maison Pas Cher, il pourra vous proposer une sélection de terrains pour faire construire votre maison. Grace à son recensement des différents terrains à vendre dans le département, ainsi qu’à son réseau de partenaires, d’agences immobilières, de notaires, et de particuliers, il trouvera forcément le terrain que vous cherchez !

Lors de l’étape suivante, un conducteur de travaux Maison Pas Cher se rendra avec vous sur le terrain que vous avez choisi pour vérifier la nature des sols et évaluer les précautions à prendre pour favoriser une bonne implantation de votre maison

3 – Trouver le professionnel et signer le contrat

Le choix du professionnel à qui vous allez confier votre projet est également capital. Il peut s’agir d’un constructeur, d’un architecte ou d’un maître d’?uvre. Dans tous les cas, vérifiez son sérieux, son ancienneté, mais également sa solvabilité et si ses assurances sont à jour. Renseignez-vous sur ses précédents ouvrages, faites fonctionner le bouche à oreille et n’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour obtenir le meilleur prix !

Pour être à l’abri de tout imprévu financier, l’idéal est de faire appel à un constructeur : vous bénéficierez alors d’un contrat CCMI réglementé. Celui-ci fixe dès le départ le prix total de la construction ainsi que les délais de livraison, de sorte que, quoi qu’il arrive, il ne vous sera pas demandé de verser un centime de plus.

C’est à cette étape que vous établissez les plans de la maison, avec l’aide du professionnel et en fonction de votre terrain. En choisissant judicieusement sa forme, sa surface, sa disposition et ses matériaux de construction, vous pouvez réaliser des économies considérables sans pour autant dénaturer votre projet. Vous pouvez contacter la mairie de votre future commune pour obtenir gratuitement un certificat d’urbanisme, afin de vous assurer que les plans sont conformes aux règles architecturales en vigueur.

Si la surface plancher de votre future habitation dépasse 150 m², sachez que vous devrez obligatoirement faire appel à un architecte. Dans le cas d’un CCMI, ses honoraires seront inclus dans le contrat.

4 – Trouver le meilleur financement

Si vous avez recours à un emprunt pour financer votre projet, n’oubliez pas de prendre en compte dans votre budget les nombreux frais annexes liés à votre prêt bancaire.

Renseignez-vous sur les prêts aidés, qui peuvent, si vous y êtes éligible, vous permettre de faire des économies substantielles, en bénéficiant d’un taux d’intérêt compétitif, voire nul.

Pour l’assurance décès-invalidité obligatoire, faites appel à un assureur non partenaire de la banque pour payer moins cher.

De même, en ce qui concerne la garantie à fournir à la banque, préférez la caution à l’hypothèque. En effet, la première n’implique pas de frais de mainlevée et certaines sociétés de caution remboursent même une partie du montant versé une fois l’emprunt remboursé.

Si vous avez un bon profil d’emprunteur, vous pouvez également négocier à la baisse voire faire annuler les frais de dossier de la banque.

Enfin, n’hésitez pas à faire appel à un courtier pour qu’il trouve et négocie votre financement. Vous devrez régler ses honoraires de courtage, mais vous serez exonéré des frais de dossier bancaires.

Dans tous les cas, faites jouer la concurrence, pour obtenir les meilleures conditions de prêt.

5 – Obtenir le permis de construire

Le permis de construire est obligatoire, mais gratuit si vous vous chargez de réunir le dossier. Si vous le faites faire, comptez entre 1000 et 1500 euros.

Parmi les pièces du dossier, il vous faudra fournir l’attestation RT2012, obligatoire depuis 2013 pour toutes les maisons neuves, et qui fait suite à une étude de votre projet, facturée entre 400 et 2000 euros par un bureau thermique.

Si vous avez signé un CCMI, tous ces montants sont inclus dans le prix total du contrat.

6 – Viabilisation et préparation du terrain

Avant toute chose, il vous faut contacter la SAUR et ERDF pour faire raccorder votre parcelle à l’eau de ville et au réseau électrique, sans quoi le chantier ne pourra pas démarrer. Le raccord au réseau téléphonique, quant à lui, se fait deux mois avant d’aménager.

Bien sûr, si votre terrain est déjà viabilisé, cette étape n’est pas nécessaire.

Pensez également à contacter la mairie pour le raccordement au tout à l’égout. S’il s’agit d’un assainissement individuel, il faut contacter le SPANC, géré par la Communauté de Communes, pour faire valider le plan de votre assainissement avant le début du chantier.

Si le terrain est en friche, il est nécessaire de le préparer avant le début des travaux, en dégageant la végétation occupant le site de construction.

7 – Les travaux

Une fois le permis de construire obtenu et le terrain préparé, la construction peut commencer. Excavation, fondations, coulage de la dalle, élévation des murs, charpente, couverture… visiter le chantier régulièrement vous permettra de repérer tout défaut de construction et d’éviter de mauvaises surprises par la suite.

Si vous possédez les compétences nécessaires, vous pouvez économiser sur le prix total de votre projet en finissant vous-même les travaux. Attention dans ce cas à ne pas réduire l’étanchéité de la maison, faute de quoi vous n’obtiendriez pas le certificat de conformité à la RT2012.

8 – Fin des travaux et remise des clés

La remise des clés a lieu lorsque l’ensemble des travaux prévus au contrat sont terminés. Un état des lieux est effectué en compagnie du constructeur, pendant lequel tous les défauts restants sont notés pour future réparation, à la suite de quoi vous recevez les clés de votre habitation.

Pour être sûr de ne rien négliger, refusez l’expert proposé par le constructeur et faites vous assister par un architecte qui fera avec vous l’inventaire des défauts éventuels.

Sachez que vous avez par la suite huit jours pour signaler tout autre problème, ainsi que le droit de ne pas verser la dernière échéance de 5% du prix du contrat tant que les dernières réparations n’auront pas été faites.

9 – Aménagements intérieurs

Il est possible que la salle de bain et la cuisine soient incluses dans le contrat de construction. Auquel cas leur aménagement aura eu lieu pendant les travaux, avant la remise des clés. Cependant, pour faire des économies, vous pouvez les avoir faites retirer du contrat, afin d’aménager ces pièces par vous-même ou à moindre coût.

Dans tous les cas, les papiers peints et les peintures, tout comme les équipements, ne sont pas compris dans le contrat. Prévoyez donc un budget pour les financer.

10 – Aménagements extérieurs

Il s’agit entre autres de la clôture de votre terrain, du portail, des allées menant à votre maison, de l’enlèvement de la terre excavée (sauf si elle est prévue dans le contrat de construction) et de la création du jardin.

Prévoir ces frais en amont vous permettra de mieux contrôler votre budget. Par ailleurs, une partie de ces travaux peut être réalisée par vous-même, ce qui vous permettra de faire des économies supplémentaires.

Et vous, Quelle maison allez vous choisir ?